mercredi 25 juillet 2007

Au tout début, il y a eu les graines...

  • Au commencement, il vous faut des graines. Vous pouvez en trouver dans le commerce ou alors chez un ami. Moi j'ai simplement récupéré un piment que j'avais oublié de manger l'année d'avant et qui traînait au frigo. Je l'ai coupé en deux et j'ai récupéré les graines. Afin de les "réveiller", je les ai mises à tremper 20 minutes dans de l'eau tiède, sur une soucoupe. J'ai effectué cette opération début avril, afin de pouvoir les planter en pleine terre mi-juin ( on compte 10 semaines +- ).
  • Une fois vos graines prêtes , il vous suffit de les planter dans un petit pot que vous aurez rempli de terreau pour semis. ( J'ai utilisé du simple terreau pour fleur et toutes mes graines ont donné un joli plant bien développé. )
  • Pour être certain que vos pots donnent chacun un plant mettez plusieurs graines par pots mes espacez les biens. ( A raison de 5 graines par pots de 5cm de diamètres j'ai du changer assez vite de pots ! ) Les graines ne devront pas être enfouies profondément, à moins d' 1cm , en faisant un léger creux avec votre doigt par exemple.
  • Une fois recouvertes de terre, arrosez et placer vos pots dans un endroit tempéré , vos graine auront besoin d'une température de +- 20°C pour pouvoir germer. ( Comptez une bonne douzaine de jours avant de voir sortirent les premières pousses. )

Croissance jusqu'à la mise en terre.

Une fois que vos graines ont bel et bien germé et que vos plantules font quelques 3-4 centimètres il est préférable de leur attribuer à chacune un pot. Séparez les ( si comme moi vous en aviez plusieurs par pots. ) et veillez à effectuer cette opération à l'abri du soleil , les jeunes racines seraient "grillées" ! Gardez vos plants à l'intérieur, les piments sont des plantes qui aiment le confort et la chaleur. Normalement vous aurez utilisé des pots percés de trous au fond , c'est beaucoup plus facile pour l'arrosage, vous ne noyerez pas vos plants. Mettez les sur une soucoupe et vous pourrez directement versez l'eau dans la soucoupe , le terre absorbera ce qu'il lui faut.

Vos plants vont rapidement grandir et si vous arrosez régulièrement ( gardez la terre humide ), ils feront bientôt 7-8 cm. Profitez des beaux jours ensoleillés pour les mettre un peu dehors, le vent renforcera leur tige et favorisera la prise des racines.

Mise en pleine terre.


Une fois que vos plants feront 8 ou 9 cm , vous pourrez penser à les mettre au jardin, en pleine terre. Veillez à ce que les nuits ne soient pas trop froides, j'ai attendu mi-juin avant de pouvoir faire cette opération ( et oui il fait pas chaud chez moi ! ). Pensez aussi à bien aérer la terre sur une bonne profondeur , vos piments aiment faire des racines jusqu'à 50 cm de profondeur.

Votre terre est prête et vos plants aussi. Avez-vous prévu assez de place ? Vos plants devront être espacés d'environ 50 cm en tout sens ( varie selon les espèces mais 50 cm en moyenne ). Comme expliqué plus bas, veillez à limiter les risques d'hybridation ( voir : de la fleur au fruit ). Au font du trou que vous aurez creuser vous pouvez ajouter du composte fait maison bien décomposé, un peu d'os de poulet broyé et des mychorizes ( vous en trouverez sur les racines des poireaux , moi j'ai cherché mais j'ai pas trouvé... ).

Avant de placer le plants, retirez le de son pot avec toute sa motte de terre et placez le dans le trou sans abîmer la motte. Retirez les premières feuilles à la base ( les 2 petites qui ont une forme différente. Parfois elles sont déjà tombées ). Il est parfois conseillé de les planter comme les tomates , penchés de 45° mais ça a très bien marché en les plantant normalement. Remettez la terre autour du pied jusqu'au niveau des feuilles que vous avez enlevées. Tassez légèrement avec les mains et arrosez abondamment.

La croissance jusqu'à l'âge "adulte".


Voilà vos piments bien installés et pouvant profiter de tout l'espace dont ils ont besoin. Ces plantes ne sont pas forts exigeantes, elles demandent juste un désherbage régulier ( j'avoue que sur ce point j'ai manqué de temps avec mes examens... ) et si vous habitez comme moi une région où il pleut régulièrement ( vive la Belgique et ses nuages ! ) vous n'aurez pas à vous souciez de l'arrosage. Prévoyez quand même une protection anti-limaces, en une nuit elles peuvent faire des ravages !
J'ai renouvelé le paillis* qui j'avais placé aux pieds de mes plants une fois tout les 15 jours environ. Il permet de garder l'humidité, de protéger légèrement contre les limaces , d'empêcher les mauvaises herbes de revenir et c'est une bonne protection contre les nuits fraîches. ( *un peu d'herbe de pelouse bien sèche au pied suffit ) Vous pourrez dès lors à loisir les voir grandir et déjà vous réjouir... ( désolé pour la dernière phrase )

De la fleur au fruit.


Une fois que vos plants atteignent une bonne taille ( variable selon les espèces ), ils commenceront sûrement à produire des fleurs blanches ( dans la majorité des cas ). Ces fleurs apparaissent le plus souvent à un point de ramification des branches du plant. Ces fleurs sont auto-fécondes, elles n'ont pas besoin de pollinisation. Vous n'avez donc pas à vous en faire si vous ne voyez pas d'insectes les butiner.

Les risques d'hybridation sont importants chez les piments , il est donc conseillé de vérifier qu'aucun voisin dans les alentours ne s'adonne à cette culture. ( 50 m minimum , 150 m conseillés ). Si un de vos voisins en fait pousser, arrangez-vous avec lui pour obtenir de ses graines, avec 150 graines par piments , il ne devrait pas être réticent à vous en donner. ( Surtout que lui aussi ces plants seront hybridés s'il refuse ... héhé... ).

Vous aurez donc assez vite votre fleur qui va dépérir et laisser place au fruit, vous aurez dès lors le loisir de le voir croître assez vite ( plus il fait chaud, plus ils poussent vite ! ). Si vos piments prennent des formes bizzares c'est que les nuits sont trop fraîches, ne vous en faites pas ce n'est pas vraiment un problème. Vos piments atteindront assez vite leur taille adulte et pourront enfin se mettre à rougir !


mardi 24 juillet 2007

La récolte proprement dite !

Une fois que vos piments ont pris une belle teinte rougeâtre vous pourrez commencer à les récolter. Le piment se récolte aux environs de début août , jusqu'au premières gelées. Vous veillerez à ne pas abîmer la plante lorsque vous récoltez votre piment. La plante faisant une floraison continue, vous aurez sans doute la chance de voir une fleur réoccuper l'emplacement de votre piment récolté.
Faites attention que le piment peut vous brûler les doigts si vous avez la moindre éraflure !
Vers la fin de la saison , juste avant qu'il ne gèle , vous récolterez les derniers piments même s'ils sont encore verts, le simple fait de les suspendre près de la cheminée suffira à la faire rougir et sécher convenablement.

Conserver les piments après la récolte.

Après avoir récolté vos piments, vous pouvez les conserver de différente manières :

  • En les faisant sècher ( au soleil , pendu dans un endroit sec ou même au four ( 50° ) ). Une fois sèché le piment peut se garder assez longtemps pour peu qu'il ait été lavé pour éviter les moisisures. Vous pouvez le réduire alors en poudre très fine et le conserver dans un bocal hermétique.
  • Vous pouvez aussi les conserver dans de l'huile ( de bonne qualité ! ). J'ai utilisé une huile d'olive ( classique ) mais rien n'empêche de varier. Bourrez alors la bouteille de piments à ras bord et remplissez d'huile. Conservez au frais et à l'abri de la lumière. Avant de l'utiliser pour la première fois attendez un bon mois.
  • Une autre technique est de les conserver dans du vinaigre : http://www.antillesresto.com/antilles/conservation-de-piments-au-vinaigre_48_15.htm
  • Une recette "de famille" est de remplir une bouteille de piments , de complèter la bouteille à ras bord en y mettant moitié Gin , moitié whisky. A utiliser avec précaution !!!
  • Sinon j'en ai simplement conservé entiers, sèchés en les oubliant dans un ravier au sec, puis en les mettant au frigo. 8 mois plus tard ils n'avaient pas perdu de leur piquant.